contact@cafs.org.sa

A propos

Brief

Les Conseils saoudiens aux affaires étrangères ont été instaurés par le décret royal numéro 5/b/10744 datant du 07/06/1422. Le financement de ces Conseils est assuré par des hommes d’affaires des deux pays afin de servir les intérêts et la politique du Royaume. Ces conseils s’appuient sur les règles de la Chambre de Commerce et d’Industrie issues du décret royal numéro R/6 datant du 30/04/1400. Le Conseil des Chambres a souligné l’importance de l’articulation de telles entités afin d’assurer de bonnes relations économiques entre le Royaume et les autres pays. Suite à cela, le Conseil des Chambres saoudiennes de Commerce a commencé à signer des accords avec des homologues dans d’autres pays afin de servir les relations commerciales et économiques entre le Royaume et ces pays.

Définition

Le Conseil d’affaires est un groupe économique représentant le secteur des affaires dans le Royaume. Il a pour but de développer la relation entre le Royaume et d’autres nations, notamment dans les domaines du commerce et de l’investissement. Ces objectifs seront atteints grâce à un cadre méthodologique permettant le développement des relations économiques avec les autres pays.

Objectifs

  • Développer et améliorer les relations entre les communautés d’affaires dans les deux pays et mettre en avant les synergies possibles.
  • Encourager les exportations et les échanges de biens et services à travers des communications régulières, la fourniture d’informations et visites d’affaires dans les deux pays.
  • Communiquer avec les autorités des deux pays afin d’améliorer la coopération et d’éliminer les obstacles.
  • Encourager la construction de projets économiques dans les deux pays en identifiant les meilleurs canaux de financement et en fournissant l’information aux hommes d’affaires intéressés par ces projets.
  • Aider à transiger à l’amiable les potentiels litiges commerciaux entre les hommes d’affaires des deux pays.
  • Se concentrer sur la formation, le transfert technologique et l’accessibilité à des programmes d’échanges.

Adhésion

L’adhésion au Conseil saoudien aux affaires étrangères est accordée aux personnes physiques et morales saoudiennes et aux personnes étrangères morales, suivant les conditions ci-dessous :

  • La demande doit être soumise au Conseil d’affaires en utilisant le formulaire de demande préparé par le Conseil des Chambres.
  • Le représentant des personnes morales saoudiennes et étrangères doit être de nationalité saoudienne.
Avantages de l’adhésion :
  1. Accès prioritaire aux délégations, conférences, symposiums et toute autre activité extérieure du Conseil du pays dans lequel la personne est membre.
  2. Accès aux bases de données des conseils d’affaires, aux arrivées et départs des délégations des autres pays et aux opportunités d’investissement en dehors de son pays de référence.
  3. Des cartes de visite indiquant son adhésion au conseil d’affaires.
  4. Insertion des détails du membre dans le livret du conseil d’affaires distribué aux ambassades des deux pays et dans leur fédération des chambres de commerce.
  5. Insertion des informations du membre et de ses activités sur le site web du conseil d’affaires et activation de son accès au site afin de communiquer avec les autres.
  6. Invitation aux réunions avec les ambassadeurs et hauts fonctionnaires, que ce soit au Royaume ou dans l’autre pays.
  7. Assistance dans l’obtention d’un visa à multiples entrées dans l’autre pays et billets d’avion à prix réduits de la Saudi Arabian Airlines et des compagnies aériennes étrangères.
  8. Invitation à la réunion annuelle avec des hommes d’affaires reconnus dans les autres pays travaillant avec le Royaume.
Mandat du Conseil d’Affaires :

Sans préjudice aux stipulations des accords et notes de compréhension entre le Conseil des Chambres, les autres entités similaires et le conseil d’affaires, le mandat du Conseil d’Affaires sera de 3 ans à partir de la date de la première réunion à laquelle le Directeur et ses deux députés auront été élus.
L’adhésion à ces conseils sera ouverte jusqu’à la fin du mandat du conseil.